DEFAUTS VISUELS ET SOLUTIONS

Il existe différents types de défauts visuels: myopie, hypermétropie, astigmatisme, presbytie.
La chirurgie réfractive regroupe toutes les techniques chirurgicales permettant de retrouver une liberté visuelle sans lunettes ou lentilles de contact (en vision de loin et de près si nécessaire).

L’objectif est de rendre une indépendance maximale voire totale à une correction optique avec le plus de précision et de sécurité possibles.

La chirurgie réfractive ne peut cependant répondre à toutes les demandes ni à tous les patients. Une consultation spécialisée permettra de répondre aux deux questions suivantes:

– Etes vous opérable?
– Si oui, quelle est la technique la plus adaptée à votre cas

Il faut impérativement venir sans vos lentilles de contact si vous en portez :

  • Les lentilles souples doivent être enlevées 48 heures avant la consultation.
  • Les lentilles rigides ou semi rigides doivent être enlevées 6 semaines avant la consultation, il est possible de les remplacer par des lentilles souples qui seront enlevées 48 heures avant la consultation.
    Il est possible de faire tous les examens pré opératoire en une seule consultation

Pour cela il faut venir soit :

  • Accompagné.
  • Ou seul mais sans avoir à conduire ni à travailler après, car votre pupille sera dilatée et votre vision sera floue pendant 1 à 3 heures.

Il est possible si vous le préférez de faire les examens en 2 fois :

  • 1ère consultation sans dilatation pupillaire pour voir si vous êtes opérable.
  • 2 ème consultation avec dilatation pupillaire ou vous ne pourrez pas conduire ni travailler immédiatement après.
    Dans tous les cas il faudra prévoir une durée de consultation d’environ 2 heures et si possible venir sans être accompagné par des enfants.

Préalablement à toute décision chirurgicale, votre chirurgien ophtalmologiste établira un bilan ophtalmologique complet, pour déterminer votre défaut de vision et pour voir si l’on peut envisager une chirurgie.
Le bilan ophtalmologique préopératoire comprend plusieurs examens spécialisés effectués au cabinet médical.
Nous disposons des moyens d’investigation les plus modernes (Topographie, Biométrie, Pachymétrie, Biomicroscopie, Analyse de la Surface Oculaire, Lipiview)

Ne plus porter ni lunettes ni lentilles nécessite une intervention chirurgicale.

Il existe différents types de techniques chirurgicales.
On distingue 2 grandes familles de techniques :

Les techniques avec des lasers
Le laser Excimer sert à remodeler la forme de la cornée pour supprimer des défauts de visions tels que la Myopie, la Presbytie, l’Hypermétropie et l’Astigmatisme.
Le laser Excimer peut être directement appliqué à la surface de la cornée : c’est la technique du Laser de Surface ou PKR, ou le laser peut être appliqué dans l’épaisseur de la cornée avec création préalable d’un volet cornéen. C’est la technique du Lasik.
En savoir plus sur les techniques de chirurgie par laser: FICHE D’INFORMATION LASER

Les techniques avec des implants
Les implants sont des sortes de lentilles que l’on met à l’intérieur de l’œil. On distingue 2 techniques possibles par implants qui ne s’adressent pas aux mêmes cas.

  • La première technique par implant, dénommée implantation Phake, est destinée aux patients à partir de 25/30 ans et jusqu’à 50/55 ans.
    Ce sont des lentilles que l’on glisse entre l’iris et le cristallin, et qui traitent les mêmes défauts de vision que le laser Excimer, mais s’adressent à des patients qui pour différentes raisons ne sont pas opérables par laser.
    En savoir plus sur la technique des implants phaques:  FICHE D’INFORMATION IMPLANT PHAQUE
  • La seconde technique avec des implants, dénommée ablation du cristallin clair avec mise en place d’un implant réfractif, s’adresse à des patients plus âgés, à partir de 55 ans chez l’hypermétrope et après 65 ans chez le myope.
    Cette technique est surtout destinées à traiter la presbytie associée éventuellement à un défaut de vision tel que l’hypermétropie, l’astigmatisme et éventuellement la myopie.
    Elle nécessite l’ablation du cristallin que l’on remplace après par un implant multifocal.
    En savoir plus sur la technique d’ablation du cristallin clair et mise en place d’implants multifocaux:  FICHE D’INFORMATION CRISTALLIN REFRACTIF

Une fois l’intervention réalisée, il faudra réaliser une surveillance post-opératoire.
Le rythme du suivi post-opératoire peut être différent selon la technique utilisée, mais en général, le calendrier sera le suivant :

  • Visite le lendemain de l’intervention
  • Visite à une semaine (facultative pour certaines techniques)
  • Visite à un mois
  • Visite selon la technique tous les ans (implants Phakes) ou tous les 3 ou 4 ans (technique par laser ou par implants multifocaux)

La surveillance post-opératoire est un élément important à ne pas négliger. Les patients ont souvent tendance à l’oublier dans le temps en raison de la récupération visuelle.
La surveillance est cependant importante car même si votre vision est excellente, un œil ayant eu par le passé un défaut de vision reste un œil à contrôler régulièrement.

Opération de la myopie

Il existe plusieurs types d’opération de la myopie. Elles sont réalisées sur le site le plus adapté à votre cas dans nos différents centres partenaires (Clinique Delay à Bayonne ou Polyclinique de Saint Jean de Luz). L’analyse de vos attentes corrélées aux examens d’évaluations pré opératoires nous permettra, quand cela sera possible, de vous proposer la technique de chirurgie de la myopie la plus adaptée à votre cas.
La technique la plus adaptée est celle qui apportera le maximum d’efficacité et le maximum de sécurité.

Opération de la presbytie
La chirurgie de la presbytie est certainement parmi les chirurgies de l’oeil celle qui a fait l’objet des plus grandes innovations ces dernières années.
Beaucoup de presbytes peuvent aujourd’hui bénéficier d’une intervention pour supprimer le port de lunettes pour la vision de près (et aussi celle de loin)
Nous vous présentons les techniques d’opération de la presbytie telles qu’elles sont pratiquées dans notre centre.

Opération de l’hypermétropie

L’analyse de vos attentes corrélées aux examens d’évaluations pré opératoires nous permettra, quand cela sera possible, de vous proposer la technique la plus adaptée à votre cas.
La technique la plus adaptée est celle qui apportera le maximum d’efficacité et le maximum de sécurité.

Chirurgie de l’astigmatisme

La chirurgie de l’astigmatisme ne pose pas de problèmes particuliers.
L’astigmatisme est rarement isolé et est le plus souvent associé à une prise en charge d’une myopie, d’une hypermétropie ou d’une presbytie associée.
La technique la plus adaptée est celle qui apportera le maximum d’efficacité et le maximum de sécurité.
Astigmatisme isolé ou associé à une myopie ou une hypermétropie
La technique de référence est le Lasik « tout laser »
( encore appelé Lasik Femtoseconde ou ultralasik ) avec traitement personnalisé par carte.
Astigmatisme associé à une presbytie
Toutes les techniques de chirurgie de la Presbytie
prennent aussi en charge un défaut visuel de loin comme l’astigmatisme.
Cela ne pose donc pas de problème d’être astigmate et
de vouloir se faire opérer de la presbytie.

TECHNIQUES CHIRURGICALES

Introduction

Tous les patients porteurs de lunettes ou lentilles de contact ne sont pas forcément opérables. Il existe des contre-indications à la chirurgie réfractive, la plupart sont liées à des anomalies anatomiques de l’œil (cornée asymétrique, cornée trop fine, sécheresse oculaire sévère, antécédents de traumatisme oculaire) mais aussi à des pathologies oculaires rétiniennes et glaucomes ou à certaines pathologies générales..
Le but de la consultation pré-opératoire est de savoir si vous êtes opérable et si oui de définir la ou les techniques les plus adaptées à votre cas.
Si les techniques par laser sont les plus connues du grand public, il existe d’autres techniques sans laser qui sont réalisées avec des implants (sorte de lentille que l’on place à l’intérieur de l’œil).

Techniques de chirurgie au laser

La chirurgie au laser des défauts de vision est très pratiquée depuis près de 20 ans à Bayonne et a apporté sécurité ,fiabilité et reproductibilité à la chirurgie réfractive.
La chirurgie réfractive peut corriger rapidement et avec une très grande sécurité différents types de troubles de la vision, dont la myopie, la presbytie, l’hypermétropie et l’astigmatisme .
Actuellement près de 90% des interventions de chirurgie réfractive sont réalisées avec un laser Excimer.
Le laser Excimer (contraction de ‘Excited Dimmer’) est un appareil de très haute technologie.
Il émet lors du traitement un rayonnement qui va remodeler la cornée avec securité et efficacité.
La quantité et la répartition du rayonnement laser appliqué à la cornée est calculé par un logiciel dans lequel votre chirurgien entre toutes les données nécessaires à l’intervention.
Le nouveau relief ainsi crée sur la cornée est fonction du trouble de la vue à corriger (Myopie, Presbytie, Astigmatisme, Hypermétropie).
Il existe 2 catégories principales d’intervention utilisant le laser Excimer et destinées à modifier la réfraction de nos patients :

  • Le Lasik :
    Cette technique apporte un grand confort , une récupération très rapide et une très grande sécurité.
    Elle consiste à utiliser 2 types d’instruments :
    Le laser femtoseconde qui va réaliser un volet cornéen superficiel de 90 à 100 microns ou un microkératome mécanique
    Le laser excimer qui va remodeler la cornée sous le volet qui a été créé, la photo ablation tissulaire réalisée va enlever ainsi le défaut de vision par modification de la forme de la cornée.
    En savoir plus sur le Lasik: FICHE D’INFORMATION LASER

 

  • Les techniques de Laser de surface (PKR) :

Les techniques de surface ont été les premières techniques réalisées avec le laser Excimer.
Elles sont moins confortables dans les suites post opératoires que le Lasik, mais apportent une grande sécurité, sans découpe de la cornée et un traitement 100% laser.
Contrairement au Lasik le laser Excimer est appliqué directement à la surface de la cornée.
La plus répandue de ces techniques est dénommée PKR (Photo kératectomie réfractive)
Le laser remodèle la cornée en réalisant une photo ablation superficielle (laser de surface).
Les techniques de surface sont réalisées notamment quand il y a une contre indication à la réalisation d’un Lasik , pour les corrections  faibles, pour certaines motivations professionnelles ou sportives lorsque la découpe de la cornée n’est pas recommandée.
En savoir plus sur le laser de surface ou PKR: FICHE D’INFORMATION LASER

Techniques de chirurgie par implants

La majorité de nos patients opérés le sont par des techniques utilisant le Laser Excimer.
Cependant l’utilisation des techniques laser n’est pas toujours possible ou souhaitable.
Plusieurs exemples de situations ou les techniques LASER ne sont pas utilisables :

  • Cornées trop fines
  • Cornées anormales , asymétriques ou déformées (kératocône)
  • Myopies très fortes ( supérieure à 9 dioptries)
  • Hypermétropies très fortes ( à partir de 6 dioptries )
  • Astigmatismes très forts ( à partir de 7 dioptries)
  • Antécédents de chirurgie réfractives avec cornée trop amincie ou trop irrégulière
  • Quand les techniques laser ne sont pas utilisables, nous disposons d’autres techniques, extrêmement fiables et sûres, qui peuvent être proposées en fonction du bilan pré opératoire.

Les 2 techniques principales sont :

  • Les Implants Phakes

Les implants Phakes sont des lentilles que l’on va placer, sous anesthésie locale, à l’intérieur de l’oeil, le plus souvent en arrière de l’iris, et qui vont corriger le ou les défauts de vision du patient. Il s’agit d’une technique réversible et qui assure une qualité de vision excellente, permettant de plus la correction de défauts de vision très importants.
En savoir plus sur les implants phakes: FICHE D’INFORMATION IMPLANTS PHAQUES

  • L’ablation du cristallin clair et mise en place d’un implant réfractif (aussi appelé PRELEX)

L’ablation du cristallin clair et mise en place d’un implant réfractif corrigeant les défauts de vision
Cette technique ne concerne que les patients ayant déjà une presbytie avancée.
Elle consiste à l’ablation du cristallin clair (technique semblable à une chirurgie de cataracte) et mise en place d’un implant qui peut corriger les défauts visuels comme l’hypermétropie, l’astigmatisme et la presbytie.
Elle ne se pratique pas avant 55 ans et toujours sous réserve d’un examen rétinien normal.
Elle est rarement indiquée chez les patients myopes avant 65 ans (risque augmenté de décollement de rétine), voire plus et uniquement avec l’accord d’un rétinologue.
En savoir plus sur l’ablation du cristallin clair et la mise en place d’un implant réfractif: FICHE D’INFORMATION CRISTALLIN CLAIR